correoslista de correosrecibe automáticamente las actualizaciones a tu correosíguenos en tuitersíguenos en facebook siguenos en youtubesíguenos en Vimeo

enlaceZapatista

Palabra del Ejército Zapatista de Liberación Nacional

Ago042021

Premiers résultats de la Consultation

Premiers résultats de la Consultation
Commission Sexta zapatiste.
Mexique.

31 juillet 2021.

Aux victimes et familles de victimes au Mexique :
Aux organisations, groupes, collectifs et individus qui soutiennent les victimes :  

    Nous vous présentons ici les premiers résultats qui nous sont arrivés de la Consultation populaire :

1.- À 13h00, le 31 juillet 2021, les douze caracoles zapatistes et leurs respectifs Conseils de Bon Gouvernement ont reçu les bulletins de 756 villages, communautés, lieux-dits et hameaux, de locuteurs des langues de racine maya zoque, tojolabal, mame, tzeltal, tzotzil, cho´ol. Ils viennent de zapatistes, du CNI (Conseil National Indigène) et de sympathisants de partis politiques qui se sont exprimés en assemblées communautaires et qui sont « extemporáneas », c’est à dire, qui n’existent pas légalement.

2.- Les 756 communautés de peuples originels se sont prononcées pour le « OUI » comme réponse à la question s’ils sont d’accord ou pas pour que le nécessaire soit fait pour faire respecter les droits des victimes et de leurs familles, de vérité et de justice.

3.-  Ce que nous avons noté jusqu’à présent c’est que l’INE (Institut National Électoral), dans beaucoup d’endroits, n’a pas respecté la traduction de la question dans les langues de racine maya. Il n’a pas non plus expliqué de quoi il était question et, dans plusieurs lieux, il a seulement laissé les urnes, sans expliquer aux habitants à quoi elles servent.

4.- Les peuples zapatistes ont fait le travail d’expliquer l’importance de la participation à la Consultation et ce qui était demandé. Ils l’ont fait également avec les sympathisants de partis politiques et avec le CNI. Et ils l’ont fait dans leur langue maternelle.

À notre grande surprise, certaines communautés sympathisantes de partis politiques et où il n’y a aucun zapatiste ont fait et sont en train de faire leurs assemblées, et ont envoyé et sont en train d’envoyer leurs résultats aux Conseils de Bon Gouvernement.

Les sympathisants de partis politiques ont aussi dit aux Conseils de Bon Gouvernement merci pour l’explication et qu’ils iront demain aux urnes. Et qu’ensuite ils nous diront combien ont participé avec leur carte d’électeur.

L’attitude éhontée de l’État mexicain et de ses institutions est en train d’être corrigée par les extemporáneos, qui ont traduit dans leurs langues originelles et ont expliqué l’importance de la consultation et de ce qui est demandé.

  Non seulement personne de l’INE ne s’est présenté pour expliquer. Mais personne non plus  du parti au pouvoir — qui est sensé être le principal intéressé par la Consultation, car ainsi l’a indiqué leur contremaître — n’a eu la dignité de se rendre dans une communauté.

  La seule chose qu’ont fait les fonctionnaires du parti au pouvoir c’est de menacer les gens, que s’ils n’allaient pas « voter » à la Consultation on allait leur « couper » les aides des programmes gouvernementaux. C’est ainsi qu’ils avaient l’ordre de dire : si vous ne voulez pas perdre les aides économiques, allez-y et votez « oui ».

  En plus, le parti au pouvoir ment car il leur dit que simplement ils y aillent et votent oui, car tout ça, c’est pour juger les ex-présidents.

  Au lieu d’expliquer aux gens, ils ont recours aux menaces et aux mensonges.

Il aurait suffi d’un minimum d’amour propre, de respect et de travail politique.

  Et après ils se demandent pourquoi il se passe ce qu’il se passe.

5- Même si elles n’existent pas pour l’État mexicain, les milliers de familles indigènes qui sont « extemporáneas » étreignent ainsi les milliers de familles victimes des décisions des différents échelons du gouvernement pendant ces années-là.

6.- Bien que légalement, nous n’existons pas pour l’État mexicain, nous vous demandons à vous, victimes, familles et organisations qui les soutiennent, que vous acceptiez l’étreinte de ceux qui depuis des siècles — y compris les temps actuels — sont victimes des « décisions des acteurs politiques » de tous les gouvernements de tout le spectre politique.

  Lorsque nous aurons les résultats dans leur intégralité, nous les ferons parvenir à celles et ceux qui luttent pour la vérité et la justice pour les victimes et leurs familles.

Par cette action dont nous vous rendons compte maintenant, les peuples zapatistes commencent, ce 31 juillet 2021, leur participation à la Campagne nationale pour la Vérité et la Justice.

C’est tout.

Depuis les montagnes du Sud-est mexicain

Sous-commandant insurgé Galeano
Commission Sexta zapatiste pour la Campagne nationale pour la Vérité et la Justice.
Mexique, juillet 2021.

Share

No hay comentarios »

No hay comentarios todavía.

RSS para comentarios de este artículo.

Deja un comentario

Notas Importantes: Este sitio web es de la Comisión Sexta del EZLN. Esta sección de Comentarios está reservada para los Adherentes Registrados y Simpatizantes de la Sexta Declaración de la Selva Lacandona. Cualquier otra comunicación deberá hacerse llegar por correo electrónico. Para evitar mensajes insultantes, spam, propaganda, ataques con virus, sus mensajes no se publican inmediatamente. Cualquier mensaje que contenga alguna de las categorías anteriores será borrado sin previo aviso. Tod@s aquellos que no estén de acuerdo con la Sexta o la Comisión Sexta del EZLN, tienen la libertad de escribir sus comentarios en contra en cualquier otro lugar del ciberespacio.


Archivo Histórico

1993     1994     1995     1996
1997     1998     1999
2000     2001     2002     2003
2004     2005     2006
2007     2008     2009     2010
2011     2012     2013
2014     2015     2016     2017
2018    2019    2020


Comunicados de las JBG Construyendo la autonomía Comunicados del CCRI-CG del EZLN Denuncias Actividades Caminando En el Mundo Red nacional contra la represión y por la solidaridad