lista de correosrecibe automaticamente las actualizaciones a tu correosiguenos en tuitersiguenos en facebook

enlaceZapatista

Palabra del Ejército Zapatista de Liberación Nacional

Jul302013

Le CBG d’Oventik dénonce les violences qui se sont produites le 20 juillet contre les Bases d’appui Zapatistes dans l’ejido de Puebla, Commune autonome de San Pedro Polhó.

Le CBG d’Oventik dénonce les violences qui se sont produites le 20 juillet contre les Bases d’appui Zapatistes dans l’ejido de Puebla, Commune autonome de San Pedro Polhó

CONSEIL DE BON GOUVERNEMENT

« CŒUR CENTRAL DES ZAPATISTES DEVANT LE MONDE »

SNAlL TZOBOMBAIL YU’UN LEKIL J´AMTELETIK
TA O´LOL YO´ON ZAPATISTA TA STUK´IL SAT YELOB SJUNUL BALUMIL

22 juillet 2013

À L’OPINION PUBLIQUE
À LA PRESSE NATIONALE ET INTERNATIONALE
À LA SOCIÉTÉ CIVILE NATIONALE ET INTERNATIONALE
AUX ORGANISMES DE DROITS HUMAINS
AUX MÉDIAS ALTERNATIFS
AUX ADHÉRENT-ES DE L’AUTRE CAMPAGNE
AUX ADHÉRENT-ES DE LA SEXTA INTERNATIONALE
FRÈRES ET SOEURS

LE CONSEIL DE BON GOUVERNEMENT « COEUR CENTRAL DES ZAPATISTES DEVANT LE MONDE », AVEC SON SIÈGE À OVENTIK, CARACOL II « RÉSISTANCE ET RÉBELLION POUR L’HUMANITÉ », ZONE « ALTOS » DU CHIAPAS.

NOUS DÉNONÇONS LES VIOLENCES QUI SE SONT PRODUITES LE 20 JUILLET 2013 DANS L’EJIDO DE PUEBLA, COMMUNE AUTONOME DE SAN PEDRO POLHÓ.

1.- Ce Conseil de Bon gouvernement est au courant que le problème a commencé pour des motifs religieux entre des catholiques et des non catholiques et cette différence a été à l’origine de graves problèmes.

2.- Comme par exemple le 20 juillet 2013, l’autorité de l’ejido [terres communales gérées par la communauté qui nomme un « commissaire », NdT] de Puebla (le commissaire) a inventé un problème, annonçant par haut-parleur que la réserve d’eau était empoisonnée sans dire qui l’avait fait.

D’après nos compañeros Mariano Méndez Mendez et ses fils Luciano Méndez Hernández et Mauricio Mendez Hernández, ils ont aussi été voir la réserve d’eau qu’ils ont de leur côté, à environ 50 mètres de la réserve de ceux qui soutiennent les partis.

Quelques minutes plus tard, ceux qui soutiennent les partis, sans donner de temps au commissaire, ont procédé à l’arrestation de nos compañeros, les accusant d’avoir empoisonné l’eau.

3.- Les compañeros bases d’appui qui ont été détenus sont : Mariano Méndez Mendez et Luciano Méndez Hernández parce que l’autre a réussi à s’enfuir bien qu’il ait été poursuivi par ceux qui soutiennent les partis. Les compañeros ont été arrêtés,frappés et attachés et Mariano est blessé au dos et a un bras immobilisé.

En plus de l’arrestation des deux compañeros, ils sont allés arrêter chez lui Juan López Sántiz accusé aussi de participer à l’empoisonnement de l’eau.

4.- La compañera Rosa Hernández Méndez, épouse de Mariano, a été voir ce qui arrivait à son mari, mais elle a aussi été frappée au visage par ceux qui soutiennent les partis, ils lui ont déchiré sa chemise et l’ont tirée par les cheveux. Pendant ce temps-là, son mari et son fils étaient attachés par les mains et le cou, immobilisés à un poteau sur le terrain de basket-ball et sur le point d’être brûlés avec de l’essence.

5.- Ceux qui sont responsables de ces actes barbares s’appellent : Germán Gutiérrez Arias, Agustín Cruz Gómez commissaire de l’ejido, Lorenzo Gutiérrez Gómez agent rural municipal, Javier Cruz López responsable des ouvrages, Lorenzo López Méndez comité d’électricité, Juan López Arias conseiller de vigilance, Diego Hernández López du comité de santé, Nicolás Sántiz Árias auxiliaire d’agent municipal et Agustín Méndez López auxiliaire d’ouvrages ; étaient aussi présents Galixto et Benjamín Cruz Gómez, fils du commissaire de l’ejido Agustín Cruz Gómez.

6.- À cause d’eux, les non catholiques et membres des partis (Parti Révolutionnaire Institutionnel, PRI et Parti de la Révolution Démocratique, PRD) qui emmerdaient déjà nos compañeros bases d’appui zapatiste depuis 2012, ont coupé l’électricité aux compañeros.

7.- Maintenant nos compañeros sont aux mains du procureur de San Cristobal de las Casas, détenus sans aucun délit, seulement sur la base de mensonges, et ils sont privés de leur liberté.

8.- En faisant les investigations, les autorités de l’ejido de Puebla n’ont pas permis de faire des prélèvements de l’eau. Cela montre le grand mensonge. Tout cela est soutenu par les différents niveaux des mauvais gouvernements.

9.- Les défenseurs des droits humains n’ont pas été autorisés à entrer voir nos compañeros, parce qu’ils ne veulent pas qu’on puisse constater les coups et l’état de santé des deux compañeros et de l’autre personne. En étant présent, le procureur se rend complice.

Maintenant, le problème semble porter sur la construction de l’ermitage ; quand en réalité c’est une attaque contre les bases d’appui zapatistes et leurs sympathisants qui sont depuis plusieurs années victimes de menaces, d’éloignement et d’autres actes barbares de paramilitaires, d’autorités communautaires, municipales, étatiques et fédérales.

Pour cela, malgré l’intervention du Frayba [Centre des droits humains Fray Bartolomé de las casas, NdT], les institutions de justice du mauvais gouvernement et des trois niveaux de gouvernement, n’ont absolument rien fait, qu’emprisonner nos compañeros sans aucune preuve et avec comme seul délit d’être zapatistes et d’organiser leur vie de façon autonome.

Les gouvernements, juges et procureurs sont experts dans la fabrication de délits à des personnes innocentes et dans le fait de ne jamais appliquer la justice, comme il l’ont fait à chaque fois et l’ont démontré de long en large dans notre État et dans notre pays, ils ne cessent de commettre tant d’injustices contre nos peuples, contre des personnes innocentes et tout type de violations des droits humains qu’ils commettent jour après jour.

10.- Pour tout cela : où est la tranquillité qu’annoncent tant les trois niveaux des mauvais gouvernements ? Où est la paix ? Ça suffit de tous ces mensonges ! Liberté immédiate à nos compañeros Mariano Mendez Méndez, Luciano Méndez Hernández et Juan López Santiz.

Fin immédiate au harcèlement et aux menaces de mort de la part du commissaire de l’ejido, des autres autorités communautaires et des membres de l’église évangélique de l’ejido.

11.- Nous faisons un appel à toutes les personnes, collectifs ou organisations qu’elles restent attentives à tout ce que les mauvais gouvernements feront et commettront contre nos peuples.

Nous, Conseil de Bon Gouvernement, ne cesserons pas de dénoncer publiquement les provocations, persécutions et agressions dont souffrent nos compañeros et compañeras bases d’appui ; bien que les mauvais gouvernements étatiques, municipaux et fédéral continueront à soutenir, conseiller et soutenir les agresseurs pour qu’ils continuent à provoquer, menacer et fabriquer des délits à des personnes innocentes.

Nous, les zapatistes, continuerons à construire notre autonomie et exercer notre libre détermination. Nous continuerons notre lutte pour la Démocratie, la Liberté et la Justice pour tous et toutes.

Pour le moment, c’est toute notre parole et nous serons attentifs à ce qui pourrait arriver à nos compañeros zapatistes.

CORDIALEMENT

CONSEIL DE BON GOUVERNEMENT

« COEUR CENTRAL DES ZAPATISTES DEVANT LE MONDE »

TAMPON DU CONSEIL

SIGNATURES

DAVID GÓMEZ GIRON

GERMAN VASQUEZ HERNÁNDEZ

DANIELA GÓMEZ MÉNDEZ

MAURICIO GOMEZ JUÁREZ

 

Traduit par Xochilanga

Share

No hay comentarios »

No hay comentarios todavía.

RSS para comentarios de este artículo. TrackBack URL

Deja un comentario

Notas Importantes: Este sitio web es de la Comisión Sexta del EZLN. Esta sección de Comentarios está reservada para los Adherentes Registrados y Simpatizantes de la Sexta Declaración de la Selva Lacandona. Cualquier otra comunicación deberá hacerse llegar por correo electrónico. Para evitar mensajes insultantes, spam, propaganda, ataques con virus, sus mensajes no se publican inmediatamente. Cualquier mensaje que contenga alguna de las categorías anteriores será borrado sin previo aviso. Tod@s aquellos que no estén de acuerdo con la Sexta o la Comisión Sexta del EZLN, tienen la libertad de escribir sus comentarios en contra en cualquier otro lugar del ciberespacio.


Archivo Histórico

1993     1994     1995     1996
1997     1998     1999
2000     2001     2002     2003
2004     2005     2006
2007     2008     2009     2010
2011     2012     2013
2014     2015    

Comunicados de las JBG Construyendo la autonomía Comunicados del CCRI-CG del EZLN Denuncias Actividades Caminando En el Mundo Red nacional contra la represión y por la solidaridad Artículos