lista de correosrecibe automaticamente las actualizaciones a tu correosiguenos en tuitersiguenos en facebook

enlaceZapatista

Palabra del Ejército Zapatista de Liberación Nacional

Nov182016

COMMUNIQUÉ CONJOINT DU CNI ET DE L’EZLN EN SOLIDARITÉ AVEC LA COMMUNAUTÉ INDIGÈNE DE SANTA MARÍA OSTULA, MICHOACÁN

COMMUNIQUÉ CONJOINT DU CNI ET DE L’EZLN EN SOLIDARITÉ AVEC LA COMMUNAUTÉ INDIGÈNE DE SANTA MARÍA OSTULA, MICHOACÁN

4 novembre 2016.

A la communauté nahua de Santa María Ostula, Michoacán:

Aux peuples du monde:

A la société civile nationale et internationale:

Aux médias libres:

Les peuples, nations et tribus qui composons le Congrès National Indigène ainsi que l’Armée Zapatiste de Libération Nationale, nous manifestons notre profond rejet des actions commises à l’unisson par les mauvais gouvernements et les bandes criminelles contre la communauté indigène nahua de Santa María Ostula, municipalité d’Aquila,Michoacán, afin de tenter d’en finir avec leur lutte digne et historique.

Non seulement les gouvernements ont été complices de l’attentat contre Cemeí Verdía le 25 mai 2015, mais il a aussi libéré les coupables Juan Hernández Ramírez (alors président municipal d’Aquila) et José Antioco Calvillo. Cemeí Verdía a été enfermé avec des accusations inventées et l’enfant Hidelberto Reyes Garcia assassiné.

Les mauvais gouvernements veulent maintenant arrêter le commandant Germán Ramírez en fabriquant contre des délits et des accusations contre ceux qui luttent et défendent la terre et leurs familles. Alors que, au même moment, se regroupent les membres du cartel des Caballeros Templarios qui se sont déjà réorganisés et fortement armés à l’est de la municipalité d’Aquila.

Le délit des comuneros, des policiers communautaires d’Ostula et des autodéfenses de la montagne des côtes du Michoacán, c’est de ne pas avoir accepté la mort et la terreur que les mauvais gouvernement et la délinquance organisée dans la région offrent comme unique option. Au contraire, avec leur résistance et leur rébellion, Ostula nous a non seulement appris la dignité d’un peuple organisé, mais a aussi démontré au monde qu’il est possible de construire la paix et la justice au milieu de la destruction dans laquelle les capitalistes ont submergé ce pays.

Nous dénonçons cette nouvelle attaque contre la communauté indigène d’Ostula et nous rendons responsables de cette agression les mauvais gouvernements d’Enrique Peña Nieto et de Silvano Aureoles, complices des leaders templiers El Tena, El Tuco, Chuy Playa et Federico González (Lico) que la communauté a désigné à de nombreuses reprises comme étant responsables de l’assassinat de 34 comuneros et de la disparition de 6 de plus. Nous les rendons responsables du sang qu’ils veulent voir couler afin de protéger leurs négoces capitalistes, de protéger les leaders templiers plutôt que les chercher et arrêter, de garantir l’impunité aux militaires assassins du garçon Hidelberto, de chercher à tout prix à spolier les terres communales et les ressources naturelles, de chercher à assassiner cette espérance pour ce pays qui se nomme Santa María Ostula.

Nous exprimons notre respect et notre solidarité avec les mobilisations de la communauté, à qui nous faisons savoir que dans le coeur collectif du Congrès National Indigène brille une intense lumière alimentée par la dignité d’Ostula, et nous appelons les peuples originaires et la société civile du Mexique et du monde, la Sexta mexicaine et internationale et les médias honnêtes à être attentifs et solidaires.

Novembre 2016

Pour la reconstitution intégrale de nos peuples
Plus jamais un Mexique sans nous

Congrès National Indigène.
Armée Zapatiste de Libération Nationale.

Share

No hay comentarios »

No hay comentarios todavía.

RSS para comentarios de este artículo.

Deja un comentario

Notas Importantes: Este sitio web es de la Comisión Sexta del EZLN. Esta sección de Comentarios está reservada para los Adherentes Registrados y Simpatizantes de la Sexta Declaración de la Selva Lacandona. Cualquier otra comunicación deberá hacerse llegar por correo electrónico. Para evitar mensajes insultantes, spam, propaganda, ataques con virus, sus mensajes no se publican inmediatamente. Cualquier mensaje que contenga alguna de las categorías anteriores será borrado sin previo aviso. Tod@s aquellos que no estén de acuerdo con la Sexta o la Comisión Sexta del EZLN, tienen la libertad de escribir sus comentarios en contra en cualquier otro lugar del ciberespacio.


Archivo Histórico

1993     1994     1995     1996
1997     1998     1999
2000     2001     2002     2003
2004     2005     2006
2007     2008     2009     2010
2011     2012     2013
2014     2015    

Comunicados de las JBG Construyendo la autonomía Comunicados del CCRI-CG del EZLN Denuncias Actividades Caminando En el Mundo Red nacional contra la represión y por la solidaridad Artículos